• 03. Désillusion

    Le moral à zéro, Dave entra dans le premier café venu et se commanda un cappucino qu'il sirotait, assis au bar, perdu dans ses réflexions lorsqu'une main s'abattit d'un seul coup sur son épaule: 
    - Salut mec j'en aurais mis du temps mais je t'ai retrouvé finalement! 
    Brusquement ramené à la réalité l'intéréssé sursauta et se retourna d'un bloc: derrière lui se tenait un homme affublé d'une paire de Rayban rutilante et d'un blouson cuir noir d'encre Gucci qu'il reconnut instantanément: 
    - Attends une minute Mike. Ca fait huit ans que j'ai quitté la bande une bonne fois pour toutes en t'ayant bien prévenu que ma décision était irrévocable. La preuve en est que je suis largement passé à autre chose depuis ayant repris mes études de médecine.- Comme tu voudras mais sache qu'il n'est pas aussi facile que tu sembles le croire de tirer un trait définitif sur son passé de dealer: cela exige de faire quelques concessions et notamment accepter de sacrifier des amis dont la mort est imminente et ... inéluctable. S'échiner à vouloir les sauver alors que le combat est perdu d'avance puisqu'en réalité c'est une lutte contre la mort elle-même est vraiment puéril et une perte de temps inutile: car, comme tout un chacun, tu devrais savoir que faire une overdose ne laisse pratiquement aucune chance de survie à moins d'un miracle. 
    Mais t'as l'air de ne pas encore avoir compris ça; c'est dommage car moi et le reste de la bande si, et ce depuis que ta copine a failli mourir par notre faute ce fameux soir après la soirée chez Billy. Sur le moment, dans la panique générale, on était plus horrifiés qu'autre chose par l'ampleur prise par les événements mais après réflexion on a pris conscience que si elle était morte et que la police nous avait attrapès, on ne pourrait jamais avoir une vie normale puisque on aurait été condamnés à perpétuité sans possiblité de réduction de peine et on s'est dit que si dealer voulait dire prendre de tels risques, il valait mieux tout laisser tomber et passer à autre chose. 
    Donc ne compte pas sur nous pour t'aider à te tirer d'affaire si jamais les choses tournent mal: mais si tu tiens à fricoter avec de vrais dealers sans foi ni loi autrement dit le personnel de l'hôpital dans lequel ton amie à été admise c'est ton problème tu ne pourras pas te plaindre de ne pas avoir au moins été prévenu. 
    - Espèce de... de lâche! Et si c'était l'unique moyen de la sauver ? Tu crois peut-être que je fais ça simplement par plaisir crétin ?!? 
    Mike voulut protester mais n'ayant pas terminé Dave reprit en reposant violemment sa tasse sur le comptoir et se levant à moitié: 
    - J'aime Ellie et toi et les autres le savez mieux que personne. Et c'est bien simple: si dans trois jours elle devait mourir à cause de moi qui n'aurais pas eu le courage de tout risquer pour sa survie je ne pourrais me le pardonner. C'est une promesse que l'on s'est faite au lycée après que je me sois fait brutalement agresser par des voyous qu'elle a réussi à tenir en respect afin de me protéger: nous nous sommes juré que si l'un venait à être dans le pétrin ou en danger de mort, l'autre aurait le devoir de lui venir en aide de quelque façon que ce soit et à n'importe quel prix. Et n'ayant jamais pu lui rendre la pareille après cet incident, je me vois obligé de saisir l'opportunité qui m'est offerte aujourd'hui de remplir ma part du contrat  et puis adviendra que poura de toute façon. 
    - Bien, vu comment tu as l'air d'être déterminé, fais le mais avant sache une chose: tu cours à une perte certaine car Ellie ne va pas mourir à cause d'une nouvelle sorte de drogue qui lui a été injectée par intraveineuse comme te l'a expliqué la réceptionniste: en réalité les médecins se servent d'elle comme cobaye pour tester un tout nouveau type de médicament contre les effets de la radioactivité pratiquement jamais testé auparavant même sur des animaux et dont une surdose de certains de ses composants chimiques pourrait se révéler non seulement mortelle mais aussi dévastatrice.   -Ils vont m'entendre ces s... ! jura Dave.Il posa le montant de son addition à côté de sa tasse et s'apprêtait à sortir quand la porte du café s'ouvrit une nouvelle fois.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :